CDTA en chiffres


Le Centre de Développement des Technologies Avancées (CDTA) est un établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST). Il a pour mission de mener des actions de recherche scientifique, d’innovation technologique, de valorisation et de formation dans les domaines des sciences et des technologies de l’information, des technologies industrielles et de la robotique, des dépôts et des traitements des matériaux, des applications et des technologies des lasers.
A travers ses missions, le CDTA contribue activement au développement du savoir, à sa transformation en savoir faire et en produits nécessaires au développement économique et sociétal.
Ainsi, le CDTA constitue un véritable réceptacle en matière d’appropriation et de diffusion des technologies avancées.


Axes de recherche
Dans le cadre de l’accomplissement de ces missions, les actions menées par le CDTA s’articulent autour des axes suivants :

  • La microélectronique et la nanotechnologie, notamment la fabrication de dispositifs électroniques analogiques et RF ainsi que de circuits intégrés VLSI dans la technologie CMOS 1 micron et de MEMS,  le test et la caractérisation, le développement d’outils de CAO, la conception et la réalisation de FPGA et de circuits ASIC’s.
  • L’architecture des systèmes et le multimédia, en particulier, les systèmes d’information et les entrepôts de données ; la e-santé, le e-gouvernement et la e-maintenance ; les architectures, l’arithmétique pour les algorithmes sériels et parallèles ; la cryptographie et la compression des images médicales ; l’instrumentation et les équipements spécialisés en santé, industrie, énergie , environnement ; les systèmes multimédia alliant la parole, le script, l’image et la voix ; les réseaux de transmission et de restitution de données, de la voix et de l’image ; et la sécurité informatique.
  • La productique et la robotique, en particulier, les systèmes automatisés de production, les ateliers flexibles, la vision artificielle et la CFAO, la technologie et la commande des robots, la robotique mobile et les robots manipulateurs.
  • Le dépôt de couches minces par plasma et par ablation laser, notamment la fabrication de réacteurs; la caractérisation des dépôts par la diffraction à rayons X et le Meb.
  • Les lasers, en particulier le traitement des matériaux par laser, la fabrication des lasers solides, à gaz et colorants, et leurs applications industrielles, médicales, de mesure et d’instrumentation.
  • Les milieux ionisés, notamment la spectroscopie des plasmas froids et poudreux ; les phénomènes d’absorption d’une onde laser par plasma et d’ablation laser, les phénomènes de transport, l’interaction laser-matière,  l’instabilité et les plasmas de décharge.

 

Organisation
Les projets de recherche émanant des axes sus-cités sont exécutés par vingt (20) équipes de recherche organisées au sein de (O5) divisions de recherche et soutenues par trois (03) départements de soutien technique.

Infrastructures et grands équipements

  • Le site du Centre de Développement des Technologies Avancées est d’une surface de 14000 m²,
  • La Centrale technologique en microélectronique pour la fabrication des MEMS et de circuits intégrés VLSI 1 micron en petite série et dont la superficie est de 520 m²,
  • La plateforme de Prototypage Technologique,
  • Les équipements de dépôt de couches minces et d’analyse,
  • Les équipements de caractérisation mécanique et électrique,
  • Les logiciels de CFAO (conception et fabrication assistée par ordinateur),
  • Logiciels de modélisation, de simulation et d’analyse par la méthode des FEM pour des applications MEMS, pour l’écoulement des fluides, etc,
  • Réseau intranet et accès internet à haut débit,
  • Fond documentaire et accès en ligne à différentes bases de données, dont IEEE, IOP et AIP.

 

Sources de financement

  • Budget ordinaire,
  • Fonds national de la recherche,
  • Ressources propres,
  • Coopération internationale.

 

Principaux résultats 2007-2010

Valorisation scientifique et technologique :

  • Publications Internationales: 86.
  • Communications internationales avec actes : 226.
  • Rapports de recherche scientifique : 18.
  • Progiciels et Logiciels : 29.
  • Produits technologiques : 03.
  • Brevets : 02.
  • Savoir faire scientifique et technologique acquis dans 14 domaines.

 

Valorisation économique 
Transfert du savoir faire et des produits développés par les équipes du Centre à travers la société SATICOM, qui est une filiale, ayant un statut d’SPA, du Centre de Développement des Technologies Avancées, chargée de mettre sur le marché les résultats économiquement valorisables.

 

Evolution du personnel du CDTA durant les trois dernières années (2013 / 2014 / 2015) 

Evolution du personnel du CDTA durant les trois dernieres annees

 

Synthèse de l’évolution du personnel du CDTA  durant les trois  dernières  années (2013 / 2014 / 2015) 

CDTA_Chiffres_Tab

 

Valorisation et production scientifique au CDTA

  • Productions Scientifiques 2013

CDTA_Productions Scientifiques 2013

 

  • Productions technologiques 2013

CDTA_Productions technologiques 2013

 

  • Productions Scientifiques 2014

CDTA_Productions Scientifiques 2014

 

  • Productions technologiques 2014

Productions technologiques 2014

 

  • Productions Scientifiques 2015

CDTA_Productions Scientifiques 2015

 

  • Productions technologiques 2015

CDTA_Productions technologiques 2015

 

Synthèse du bilan de la valorisation scientifique des 3 dernières années (2013 / 2014 / 2015) :

  • Publications internationales : 130.
  • Publications nationales : 03.
  • Communications internationales : 426.
  • Communications nationales : 99.

 

Synthèse du bilan de la Valorisation Technologique des 3 dernières années (2013 / 2014 / 2015) 

  • Produits logiciels développés : 122.
  • Produits technologiques réalisés : 81.
  • Brevets : 00.

 

Diffusion des connaissances, édition :

  • En moyenne le CDTA organise deux (02) à trois (03) manifestations scientifiques internationales par an.
  • Plusieurs séminaires internes par semaine sont organisés par les Divisions du Centre.
  • Des workshops trimestriels des projets de recherche/développement sont organisés.
  • Le Centre édite depuis plus de vingt ans les périodiques suivants :
    • Revue Internationale des Technologies Avancées,
    • Bulletin d’information du C. D. T. A « CdtaINFO».

 

Coopération internationale
Plusieurs conventions de coopération scientifique et technique sont en cours d’exécution avec les établissements de recherche des pays suivants : France, Allemagne, Afrique du Sud, Tunisie, Maroc, Canada, Irlande, Corée du Sud, Pologne, Espagne, Belgique, Malaisie, USA, HongKong et Canada.